10 accessoires de course pour faciliter l’entraînement

1. bouteille d’eau

L’eau est très utile lors de l’entraînement, surtout pour les longues courses en été. En fonction de vos préférences et de la quantité de liquide dont vous avez besoin, vous pouvez choisir soit une petite bouteille avec une poignée, soit un grand système de boisson.

Une bouteille plus facile (200-500ml), adaptée aux courses plus courtes, doit être tenue à la main ou attachée à la ceinture. Pour les courses de trail et les marathons, un système d’abreuvement ou une gourde souple avec un tube d’extension. Il peut contenir de 500 ml à plusieurs litres de liquide. La bouteille ou le tube doit être muni d’une valve pratique qui empêche les fuites d’eau pendant les mouvements actifs.

2. Pochette de ceinture

Pour le jogging en plein air, vous pouvez avoir besoin d’un sac de taille pouvant accueillir votre smartphone, vos clés et autres petits objets. Il facilite votre mobilité, s’adapte parfaitement à votre corps et ne vous distrait pas lorsque vous courez. En général, ces sacs sont plats et se ferment avec une fermeture éclair.

Les modèles simples n’ont qu’un seul compartiment, mais peuvent être assez grands pour tous vos objets essentiels. Les versions les plus avancées disposent de plusieurs compartiments et poches externes et peuvent même inclure des bouteilles d’eau.

3. Sac à dos

Un sac à dos avec plusieurs poches et un système de boisson est un accessoire essentiel pour un trailrunner. Il peut s’agir d’un modèle léger à gilet ou d’un sac à dos plus conventionnel avec des bretelles et plusieurs compartiments. Il doit être solide, bien ajusté au corps et non restrictif.

La taille dépendra du type et de la longueur de votre parcours. Par exemple, un petit sac à dos ne contiendra que de l’eau et un peu de nourriture, tandis qu’un grand sac à dos pourra contenir des équipements supplémentaires et des vêtements de rechange.

4. Transporter un smartphone dans son sac

Au lieu de le placer dans un sac de taille ou un sac à dos, il faut le fixer dans sa pochette à velcro. Un étui de qualité tiendra fermement sur votre bras ou votre épaule, protégera votre appareil de la saleté et n’affectera pas votre technique de course.

5. Accessoires de compression

Les équipements de compression soutiennent vos muscles, compensent le stress et améliorent la circulation, ce qui vous aide à récupérer plus rapidement de l’acidification. Vous pouvez utiliser des guêtres ou des chaussettes de compression et des brassards fabriqués dans des matériaux technologiquement avancés pour la course à pied.

Le tissu synthétique des accessoires de compression est bien ventilé et évacue l’excès d’humidité. Les brassards sont souvent utilisés pour se protéger du froid. Les fabricants appliquent des éléments réfléchissants sur les équipements de compression pour rendre les coureurs plus visibles dans l’obscurité ou par mauvais temps.

6. Lunettes de sport

Les lunettes protègent vos yeux contre l’éblouissement, les rayons du soleil, l’eau, les insectes et la poussière. Les modèles de jogging s’adaptent confortablement au visage et vous aident à vous concentrer sur la route. De bonnes lunettes de protection doivent bloquer les rayons UV, les fabricants spécifient une catégorie de filtrage de 0 à 4 – de la protection minimale à un niveau élevé d’occultation.

7. Casquette de baseball

Un chapeau protège votre tête du soleil brûlant, de la pluie ou du vent. La visière limite la quantité de lumière du soleil et améliore la visibilité, notamment lorsqu’elle est associée à des lunettes de protection. La taille de la casquette de baseball doit être choisie de manière à ce qu’elle s’adapte parfaitement à la tête. Le couvre-chef doit être bien ventilé, évacuer l’humidité et sécher rapidement.

8. Buffet

Les buffets sont utiles en été comme en hiver. Il protège votre peau du soleil éblouissant, ou peut être utilisé comme un accessoire chauffant. Il protège votre système respiratoire de la poussière ou de l’air glacial en couvrant votre visage comme un masque.

9. Lampe frontale

Une lampe frontale doit être lumineuse. Il doit également éclairer une large zone grâce à son diffuseur, ce qui est particulièrement important pour les courses de fond de nuit. Il est préférable de choisir un corps de torche léger et résistant à l’eau.

Les modèles avancés ajustent automatiquement la luminosité de la lampe en mesurant le niveau d’éclairement. Pour les longs trajets, vous aurez besoin d’un modèle doté d’une grande batterie.

10. Gadgets de sport

Si vous décidez de vous mettre sérieusement au travail et de surveiller toutes vos mesures, vous aurez certainement besoin d’un bracelet de fitness, d’un cardiofréquencemètre ou d’une montre de sport. L’option la plus chère est une montre intelligente dotée de multiples fonctions et d’une synchronisation avec votre smartphone. Ils suivent votre fréquence cardiaque avec suffisamment de précision et calculent des dizaines de statistiques, et peuvent également déterminer les itinéraires que vous avez parcourus grâce au GPS.

Un cardiofréquencemètre sportif mesure votre fréquence cardiaque avec précision et transmet les données à une application mobile ou les enregistre dans sa propre mémoire. Les modèles avancés peuvent se synchroniser via Bluetooth non seulement avec les smartphones, mais aussi avec les montres intelligentes et les appareils de fitness.

Un bracelet de fitness est l’option la plus abordable, mais c’est aussi la moins précise. Il mesure votre fréquence cardiaque et les pas parcourus, puis envoie ces informations à votre smartphone pour analyse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *